Entrevue : Jean-François Beauchamp

Briceberg vous révèle Jean-François, kinésiologue accrédité et président de Kin-Option, une entreprise prometteuse lancée en 2015 qui se spécialise dans le domaine de la course à pied. Découvrez le cheminement, les conseils et les sites web de prédilection de ce jeune entrepreneur inspirant.

BRICEBERG : Qu’est-ce qui a motivé ton orientation vers le lancement de ton entreprise après plusieurs années à travailler dans différents projets en entreprise et en course à pied?
JEAN-FRANÇOIS : Durant le cours d’entreprenariat à l’Université, j’étais déjà très allumé par l’idée de bâtir un projet et je savais que tôt ou tard j’allais finir par me lancer en affaires dans un domaine qui me passionne. Donc, quand je suis devenu kinésiologue sur le marché du travail, j’attendais le bon « timing » mais aussi d’acquérir plus d’expérience dans le domaine et de me créer un bon réseau de contacts.

BRICEBERG : Quelle a été ta première étape?
JEAN-FRANÇOIS : L’individu qui détient un baccalauréat en Kinésiologie n’a pas nécessairement les connaissances ou les aptitudes qu’une formation en administration des affaires offre. Suivre une formation a donc été pour moi une première étape cruciale. J’ai obtenu une attestation au niveau collégial en lancement d’entreprise (SAJE) qui m’a permis de bâtir un plan d’affaire et de confirmer la validité de mon projet. « Du plan de marketing à tes objectifs de rendement, l’élaboration de ton plan d’affaires te permet de voir s’il y a un potentiel de rentabilité et te prépare à foncer vers le marché! ». Ce programme est aussi intéressant car il offre de l’accompagnement avec des conseillers qui ont de l’expérience. J’ai un mentor depuis quelques mois qui m’appuie dans mes démarches et cela me permet de faire du brainstorming et d’échanger des idées nouvelles.

BRICEBERG : Selon toi, quel est le principal défi du kinésiologue qui coordonne des services à son compte?
JEAN-FRANÇOIS : Se faire connaître est un gros défi, surtout pour une jeune entreprise comme la mienne. Je mets donc en place des stratégies pour me faire connaître et je prends du temps malgré l’horaire chargé pour connaître ma concurrence. Je m’assure ainsi d’être au courant des dernières tendances et de toujours offrir une valeur ajoutée à mes clients. « Outre les horaires flexibles, être à son compte comporte cependant plusieurs avantages. Évidemment, si tu as une personne à blâmer, c’est toi. Mais, pour les projets qui te tiennent à cœur, tu peux foncer sans avoir besoin de l’approbation des autres, ce qui est très stimulant ».

BRICEBERG : Quelle approche te permet de te distinguer de tes compétiteurs?
JEAN-FRANÇOIS : Mon offre de service au départ était trop vague car je tentais d’accompagner une clientèle très vaste avec différents objectifs. J’ai donc précisé mon offre en ciblant la course à pied et la population de jeunes retraités. Ainsi, le client qui visite le site web de Kin-Option comprend la mission de l’entreprise et les services qui lui sont accessibles. Au niveau corporatif, j’ai cumulé plusieurs années d’expérience dans le passé qui m’ont permis de peaufiner la qualité de mes services. De plus, je participe à diverses formations chaque année afin d’approfondir mes connaissances et rester informé des nouvelles recherches et tendances. Par contre, ce qui me démarque encore plus de mes compétiteurs, c’est ma formation comme accompagnateur attesté du groupe entreprise en santé. Cela m’apporte expertise et crédibilité.

BRICEBERG : Si tu avais un conseil à donner à un kinésiologue qui hésite à se lancer, quel serait-il?
JEAN-FRANÇOIS : Mon conseil serait de commencer à se bâtir une expérience rapidement, si possible dès le début de ses études. L’étudiant aura l’avantage de toucher à différents milieux et créer un réseau de nombreux contacts pour se lancer en affaires.

BRICEBERG : Quel est ton principal atout en tant que kinésiologue dans le monde de la course à pied?
JEAN-FRANÇOIS : C’est important d’inspirer notre clientèle. Chaque année, je me lance moi-même des défis en course à pied. Cela fait en sorte de me donner de la crédibilité, de motiver ma clientèle et de maintenir mon niveau d’activité physique. Par exemple, je suis inscris dans un club de triathlon, j’aime « coacher » et me faire « coacher » aussi. On se lance des défis, tout comme je le recommande à ma clientèle.

BRICEBERG : Quelle sera la prochaine tendance en course à pied?
JEAN-FRANÇOIS : Dans les prochaines années, je ne crois pas que la popularité de la course à pied va s’essouffler. Le nombre d’évènements est grandissant. Cependant, la course en sentier apporte de la variété et sera, selon moi, la prochaine tendance en course à pied.

BRICEBERG : Si tu avais un conseil à donner à un individu qui désire s’initier à la course à pied?
JEAN-FRANÇOIS : Avoir une première rencontre avec un professionnel est mon meilleur conseil. Il y a beaucoup d’information « grand public » et il faut être capable de repérer les bons renseignements. En deuxième temps, il faut s’assurer que le kinésiologue que l’on choisit de consulter a de bonnes connaissances en course à pied. Les gens ont besoin d’être bien éduqués sur de nombreux aspects de la course comme le dosage.

BRICEBERG : Quels sont les projets de Kin-Option pour 2016-2017?
JEAN-FRANÇOIS : On a la qualité de vie et la réussite de nos clients à cœur. Dans cette optique, j’aimerais me créer une équipe dynamique composée de kinésiologues d’expérience qui ont des compétences techniques en course à pied, ce qui me permettrait d’augmenter mon bassin de clients et à plus long terme, de couvrir un plus grand territoire.

Questions en rafale

BRICEBERG : Ton évènement de course de prédilection à ne pas manquer en 2016?
JEAN-FRANÇOIS : De nos jours, avec la popularité de la course, tu choisis ta ville et tu peux trouver un évènement qui répond à tes intérêts et à ton budget. Mon évènement coup de cœur sera la course en sentier de Charlevoix.

BRICEBERG : Tes sites web recommandés pour en savoir plus sur la course?
JEAN-FRANÇOIS : www.iskio.ca, www.courir.org ou www.kmag.ca au Québec sont de bons sites qui offrent un répertoire des évènements à chaque mois. Je consulte aussi régulièrement le site de la Clinique du Coureur pour ses conférences et formations grand public.

BRICEBERG : Ton moment de la journée préféré pour t’entraîner?
JEAN-FRANÇOIS : Cela a changé avec les années mais le matin est mon moment idéal pour courir. Peu importe ce qui arrive au cours de la journée, mon entraînement est une priorité qui a sa place dans mon agenda.

BRICEBERG : Le petit plus qui contribue au développement de ta clientèle?
JEAN-FRANÇOIS : Il faut être à l’écoute. Je prends le temps de m’informer, de faire des suivis réguliers mais surtout de m’assurer que chaque client se sent « unique ».

BRICEBERG : Ta qualité principale en tant que kinésiologue?
JEAN-FRANÇOIS : Être dynamique, ce qui permet de transmettre la passion et l’énergie à mes clients.

BRICEBERG : Le mot de la fin?
JEAN-FRANÇOIS : La Kinésiologie est un domaine d’avenir! Si vous êtes prêts à faire votre place, vous avez le potentiel pour le faire. J’encourage les jeunes et moins jeunes à en découvrir plus sur les avenues qu’offre la Kinésiologie car il est indéniable que le kinésiologue sera un acteur de premier plan dans le domaine de la santé pour intervenir auprès de la population vieillissante.

Intéressé d’en savoir plus ou de bénéficier des services offerts par Kin-Option?
Visitez la page Facebook, le profil LinkedIn et le site web de l’entreprise.