Entrevue : Marc Ciminelli

Rencontrez Marc, un kinésiologue qui carbure aux ultra-marathons et qui travaille à titre d’entraîneur interactif pour Morneau Shepell, un fournisseur reconnu de programme d’aide aux employés et à la famille. Découvrez les fonctions de Marc et sa perception des qualités professionnelles nécessaires pour réussir dans ce domaine nouveau pour les kinésiologues.

BRICEBERG : Marc, parle-nous un peu du rôle du kinésiologue au sein d’un fournisseur de programme d’aide aux employés et à la famille (PAEF).
MARC : Les services offerts par un kinésiologue au sein d’un fournisseur de PAEF peuvent être très variés et la plupart du temps, l’offre aux employés de chaque entreprise qui en bénéficie est distincte. Chez Morneau Shepell, j’agis à titre d’entraîneur interactif. Nous offrons des consultations téléphoniques qui visent à augmenter la santé globale des employés. Le programme débute par une évaluation initiale réalisée à l’aide de questionnaires tels qu’un questionnaire sur les habitudes de vie et le questionnaire d’aptitude à l’activité physique (Q-AAP) qui nous permettent d’obtenir un portrait précis de la situation. Le kinésiologue a ensuite pour rôle d’orienter et d’accompagner les employés vers l’atteinte de leurs objectifs généraux ou spécifiques. Pour ma part, environ 75% de la clientèle que je soutiens vise la remise en forme générale ou la perte de poids. Les 25% restant ont des besoins plus spécifiques comme l’amélioration d’une condition chronique comme l’arthrite, la réhabilitation d’une blessure ou l’augmentation de l’énergie. L’utilisation du Fitbit® ainsi que l’accès à une plateforme web incluant différents outils comme un journal de bord nous permettent de suivre l’évolution et la progression de chaque personne.

BRICEBERG : Tu agis donc à titre d’entraîneur interactif pour différentes entreprises soutenues par Morneau Shepell. À quoi ressemble ton approche de coach?
MARC : Au fil des ans et grâce à mon cours professionnel, j’ai su développer mes connaissances dans d’autres sphères de la santé comme la nutrition. De ce fait, mon approche se veut holistique. J’estime que mon expérience me permet aujourd’hui de répondre à un large éventail de questions qui ne touchent pas seulement la Kinésiologie. Je crois que ça ajoute à ma crédibilité en tant que professionnel et enrichit mon approche de coach.

BRICEBERG : Quels types de défis rencontres-tu dans ce poste?
MARC : Il y a d’abord l’aspect de la confidentialité qui est primordial pour Morneau Shepell et pour tous nos clients. Au début, j’ai dû m’adapter car les consultations téléphoniques sont enregistrées et chaque entraîneur interactif doit suivre une procédure stricte afin de récolter les bonnes informations. Certaines étapes essentielles doivent être suivies et cela diffère d’une approche en face à face réalisée en clinique ou en privé. Il faut aussi être rigoureux dans les suivis effectués avec les personnes qui utilisent les services afin de maintenir la motivation et l’intérêt malgré la distance. Dès le premier contact, l’individu doit se sentir supporté et encadré, ce qui rend les suivis par courriel et par téléphone déterminants pour l’obtention de résultats concrets. C’est pourquoi la touche personnelle de chaque entraîneur et l’utilisation des outils comme le Fitbit® peuvent nous aider à aller jusqu’au bout des consultations et du programme.

BRICEBERG : Réfères-tu souvent les clients à d’autres types de services offerts par le PAEF?
MARC : Oui. Si le client a le souhait d’accéder à d’autres types de services et s’il est éligible selon le programme offert par son employeur, il peut effectivement prendre avantage de programmes connexes. Avant tout, j’évalue les besoins du client dans son ensemble puis, je peux lui recommander d’accéder à des services en nutrition, en finances ou en psychologie par exemple. Parfois, les gens ont tendance à associer le PAEF avec des services de soutien psychologique alors que l’offre des services est maintenant très étendue et plus que diversifiée. Les entreprises sont fières de pouvoir offrir un PAEF à leurs employés comme un avantage compétitif et si la promotion interne du programme est adéquate, les employés connaissent mieux tous les services qui sont à leur portée et les utilisent davantage.

BRICEBERG : Selon toi, comment les opportunités sont amenées à évoluer pour les kinésiologues dans cette branche de services?
MARC : Pour le kinésiologue comme pour tous les autres professionnels de la santé, les opportunités d’affaires et de carrière vont certainement évoluer positivement car je pense qu’il y aura une plus grande place accordée à la sante physique dans l’offre de services des PAEF. L’une des raisons expliquant ce changement est que certains services en face à face sont plus dispendieux que par téléphone pour engendrer les mêmes résultats. Ainsi, des services à distance comme le coaching via chat, la consultation par vidéo et les groupes de discussion peuvent être une bonne façon pour les organisations de réduire leurs coûts. Les PAEF se démarquent de plus en plus dans leur offre de services en santé pour demeurer compétitifs avec d’autres domaines comme l’assurance.

BRICEBERG : Quels atouts seraient nécessaires à un kinésiologue qui souhaiterait, comme toi, joindre l’équipe d’un fournisseur de PAEF?
MARC : J’estime que l’atout communication est un must. Le kinésiologue qui souhaite joindre un fournisseur de PAEF doit savoir communiquer efficacement par téléphone, être en mesure de s’exprimer clairement et ce, en français et en anglais. Les PAEF offrent des services à leurs clients dans différentes régions, provinces et pays, et ont bien souvent percé le marché international. Dans une même journée, je peux offrir de la consultation pour des salariés au Québec, en Colombie-Britannique et à Halifax donc, la proportion de clients anglophones est assez importante.

Questions en rafale

BRICEBERG : Un mot pour te définir comme kinésiologue?
MARC : Loyal

BRICEBERG : Un de tes outils pour bâtir des programmes d’entraînement qui se renouvellent?
MARC : En plus de me tenir au courant des nouvelles tendances, je mise sur des outils qui m’assurent efficacité et économie de temps. Le logiciel centralisé Hexfit bientôt offert en partenariat avec la Fédération des kinésiologues du Québec en est un exemple.

BRICEBERG : Une bonne formation que tu as suivie?
MARC : La Clinique du coureur offre des formations intéressantes et j’ai apprécié la formation sur la prévention des blessures en course en pied.

BRICEBERG : Un sport que tu pratiques par plaisir?
MARC : Je suis passionné de la course à pied et je suis ultra-marathonien. En ce moment, je suis en préparation pour l’évènement Ultra-Trail® Harricana du Canada dans l’épreuve de 80 kilomètres de course qui se déroulera à la Malbaie en septembre 2016.

Consultez le site de Morneau Shepell pour découvrir l’étendue de leurs solutions offertes aux entreprises.
Pour échanger avec Marc sur son cheminement, contactez-le au 514-581-4525.

| Qu’est-ce que la Kinésiologie? |